La biodiversité selon Lagaffe

Le 4 juin 2010

Une grosse bête qui monte, qui monte !…

Né dans une famille qui adorait les animaux, Franquin a toujours été fasciné par tout ce qui porte poils et plumes. Il est , sans nul doute, un des meilleurs dessinateurs animaliers de la BD.

La mouette, la chat dingue, Cheese la souris grise, Bubulle le poisson rouge, les chimpanzés de Bravo les Brothers… Toutes ces créatures introduites dans la rédaction par Gaston , pour égayer la vie de bureau, témoignent d’un sens de l’observation incroyable et d’une maîtrise du crayon époustouflante.

Il était donc inévitable que Gaston manifeste très vite un tendre penchant pour les bestioles les plus inattendues.

Dans la Biodiversité selon Lagaffe, vous retrouverez un florilège des meilleurs gags illustrant la prise de conscience progressive de Gaston et son implication dans la défense des animaux et de leur habitat naturel.

D’abord simple source de gag, l’animal devient  vite un personnage incontournable de l’univers du gaffeur. Il est  le symbole de la spontanéité, de l’ innocence perdue et de la sagesse souriante  face à l’agitation un peu vaine qui rythme le quotidien de n’importe quelle entreprise humaine.

Poète lunaire et anarchiste qui s’ignore, Gaston poussera de plus en plus loin la complicité et le mimétisme avec nos « frères inférieurs », devenant progressivement acteur et militant pour promouvoir leur défense et leur protection.

A travers Gaston et sa propension naturelle à commettre des gaffes, Franquin a contribué à éveiller nos consciences et a créé l’humour écologique. Un humour vert qui fait réfléchir…

logo amazon.fr