Gaston invente la boîte de biscuits recyclable!

Le 1 septembre 2010

• Dès septembre, la Biscuiterie Desobry propose ses ‘Fingers’ dans un emballage métallique original

On savait Gaston Lagaffe prompt à s’emballer pour Mademoiselle Jeanne, timide secrétaire secrètement amoureuse du plus ‘cool’ des employés de bureau. Mais voilà qu’il emballe aussi des biscuits désormais.

L’idée originale vient de la biscuiterie Desobry, performante société installée à Tournai dont les produits de haute qualité sont vendus dans le monde entier.

Dès aujourd’hui, les Fingers, ces ‘doigts chocolatés’ qui craquent de plaisir sous la dent, vont emballer le peuple belge, grand consommateur de BD et de… Biscuits Desobry.

Du nord au sud, de l’est à l’ouest, les boîtes métalliques vont fleurir un peu partout : dans les grandes surfaces, évidemment, mais également dans les Press Shops, Relay Shops et les Brico’s.

C’est qu’on cultive la tradition enthousiaste et créative chez Desobry. De septembre à décembre, les Fingers seront présentés dans un emballage original : Gaston Lagaffe prête sa bouille sympa à une série spéciale déclinée en trois versions.

Sur un fond jaune pétant, le héros de Franquin est dessiné dans trois attitudes typiques. Sur l’une, il se livre à son activité favorite : la sieste. On le surprend étonné, émerveillé sur la deuxième boîte. Sur la troisième, il est comme propulsé par une force irrésistible. Celle des Fingers Desobry, assurément.

Sacré Gaston. Inventeur poético-génial, ami de la nature, doux rêveur aux accents paisibles, le voilà qui nous surprend encore en créant la boîte de biscuits recyclable. Parce qu’une fois son contenu dévoré, elle continuera à vivre longtemps, longtemps.

Elle peut même devenir compagne de toute une vie, intemporelle et imperméable aux modes. Comme Gaston. À l’école, c’est un plumier chic qui gravit les échelons du savoir jusqu’à l’université. Puis elle se retrouve sur un bureau. Du stagiaire au CEO, elle devient objet de décoration cool et branché. Mais Gaston est aussi un bricoleur impénitent aux loisirs multiples. Boîte à clous, boîte du pêcheur, boîte secrète, boîte à tartines… Boîte à Bof ou à M’enfin. On lui invente autant de vies que Gaston de gags.

Collectionneurs en herbe ou patentés doivent être prévenus : la série spéciale est forcément limitée dans le temps. Gaston emballera les Fingers Desobry de septembre à décembre. Après ? Il aura bien mérité une petite sieste !